Le cloud, de plus en plus plébiscité par les entreprises

La part des dépenses en solutions cloud (SaaS, PaaS, IaaS), dans les budgets IT des entreprises françaises progresse fortement : d’après le cabinet Markess, elle aura été multipliée par 1,7 entre 2017 et 2020, passant de 26 % à 44 %. « A fin 2020, les entreprises anticipent que 48 % de leur parc applicatif sera dans le cloud public et une entreprise sur quatre anticipe une proportion de plus de 75 % » affirme Emmanuelle Olivié-Paul, directrice associée de Markess, qui a présenté lors des Rencontres du cloud sa vision du marché et de ses perspectives. « La première justification de migrer dans le cloud n’est pas le coût mais l’agilité, si l’entreprise n’a pas de besoins de flexibilité, c’est moins coûteux d’avoir des infrastructures dédiées », assure Laurent Maury, vice-président SI critiques et cybersécurité de Thalès. C’est le cas de PSA, par exemple : « Nous ne cherchons pas des économies avec le cloud », assure Noël Cavalière, Chief Technical Architect chez PSA. Le groupe automobile a une stratégie cloud hybride, mais pas de migration massive dans le cloud public. « Nos systèmes Legacy ne sont adaptés et cela demanderait trop d’efforts. Le cloud public est toutefois utilisé pour rechercher l’agilité, accéder à de nouvelles technologies ou fonctionnalités, ou pour se déployer là où nous ne sommes pas. »

Laisser un commentaire